Sud-Kivu : Une pétition avec plus de 112.000 signatures adressée à Tshisekedi pour exiger libération de Kamerhe

Une pétition avec plus 112.000 signatures a été déposée ce jeudi 18 juin 2020 au gouverneur de province du Sud-Kivu.

Cette pétition des organisations de la société civile du sud-Kivu adressée au président de la république Félix Tshisekedi, sollicite son implication pour la libération de Vital Kamerhe.

Dans la lettre de transmission de cette pétition, les initiateurs regrette le fait que l’allié de Félix Tshisekedi a été « jeté et croupit sans une protection de sa part ».

Ils fustigent également la discrimination dont sont victimes les fils du Sud-Kivu dans le partage des postes de responsabilité au niveau national.

« Nous, population du Sud-Kivu signataire de la pétition, exprimons les souffrances nous imposées par un complot politique visant non seulement à freiner le développement de notre province, mais surtout, contre nos leaders que nous vous avions confié. Le constat est très amer. Au lieu de tenir promesses des projets tant vantés qui tardent à se matérialiser, nous constatons sans regret que nos leaders, les uns sont exclus et celui qui incarnait notre espoir à vos côtés, jeté et croupit en prison, sans la moindre reconnaissance et protection de votre part », écrivent-ils.

Patrice Lwabaguma, l’un des initiateurs de cette pétition, souligne que la population du Sud-Kivu exige la libération de Vital Kamerhe. Il renseigne par ailleurs que la pétition exige aussi la retenue à la source de 40% des recettes générées en province.

La rédaction