RDC-Ituri : Des militaires FARDC vivants à Bunia ont 8 jours pour passer le contrôle systématique (Armée)

Le commandement de la 32eme région militaire a appelé ce samedi 09 mai 2020, les éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) vivants dans la ville de Bunia (Ituri), à se faire identifier (via le contrôle systématique, Ndlr). Il précise que cette identification est “obligatoire” et est prise pour des raisons “sécuritaires” voire “opérationnelles”. 

“C’est pour mettre de l’ordre pour des raisons sécuritaires et opérationnelles. Nous informons à tous les militaires habitants dans la ville de Bunia et ses environs de vouloir, à partir du 11 au 18 mai 2020, se présenter pour un contrôle systématique à la 32eme région militaire. Celui qui ne va pas se présenter, il ne va s’apprendre qu’à lui même. Nous voulons appelé tous les éléments des forces armées à l’ordre. Et nous voulons savoir : il est d’où, il habite où…”, a déclaré Jules Ngongo, porte-parole des FARDC en Ituri.

L’est (Beni) et le nord-est (Ituri) de la République Démocratique du Congo font face à une insécurité sans précédent caractérisée notamment par des groupes armés dont l’Allied Democratic Forces (ADF), la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO) et les Mai-Mai.

Fin octobre 2019, l’armée a lancé les opérations dites de “grande envergure” contre ces groupes armés dans le but de pacifier l’est de la République Démocratique du Congo tel que voulu par le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.