RDC-Ebola : à Butembo, le CTE-Kirimavolo a fermé ses portes

L’autorité urbaine de Butembo (Nord-Kivu), le maire Mbusa Sylvain Kanyamanda a procédé ce mercredi 31 mars 2020, à la fermeture officielle du Centre de traitement d’Ebola (CTE-Kirimavolo), situé dans la partie sud de la ville. Les cérémonies ont connu la présence des Organisations Non Gouvernementales ( ALIMA, OMS voire UNICEF), partenaires du ministère de la santé.

Les clés dudit centre ont été remises au maire de ville qui a dû saluer le concours de la population dans l’éradication de l’épidémie d’Ebola.

« A cette remise officielle des clés, c’est-à-dire le partenaire ALIMA, OMS, UNICEF et tous ceux là qui ont eu à porter leur soutien à la population de Butembo ; aujourd’hui, cette cérémonie marque la victoire des tous les intervenants en commençant par les experts de la santé, la population, les autorités locales. Nous les remercions du travail abattu durant cette longue période de plus ou moins deux ans de bagarre, de la riposte contre ebola… En tout et pour tout, nous disons encore une fois merci. En même temps, nous sommes très vigilants à cette pandémie de coronavirus. Et que, nous sommes sûr que la population va s’approprier la lutte contre cette pandémie », a déclaré Mbusa Sylvain Kanyamanda.

Il sied de rappeler par ailleurs que le virus d’Ebola sévit dans l’est et le nord-est de la République Démocratique du Congo depuis août 2018. Il a déjà fait plus de 2.000 morts avec un cumul d’au moins 1000 guéris. Maintenant, la RDC a passé plus de 40 jours sans nouveau cas d’Ebola.

CP