RDC : 9 civils tués dans des attaques sanglantes des ADF à Beni et Irumu

Deux attaques sanglantes de la rébellion ougandaise d’Allied Democratic Forces (ADF) ont été signalées dans les territoires de Beni (Nord-Kivu) et d’Irumu (Ituri) et Beni (Nord-Kivu), la nuit dernière.

Les sources d’ACTU360.ORG expliquent que la première attaque s’est déroulée à Kechele, dans la chefferie de Walese-Vokontu en territoire d’Irumu. Elle a fait état de 4 morts, 2 blessés, certaines maisons incendiées et quelques disparus. De nombreux animaux ont également été pillés.

Sabiti Njiamoja, fonctionnaire délégué du gouverneur affecté dans ce groupement appelle les autorités militaires de l’axe nord à multiplier les opérations de patrouille afin de mettre en déroute les assaillants.

Les 5 autres civils ont été tués dans une autre attaque de mêmes rebelles ADF au village Mighende, localité de Rugetsi, dans le secteur de Rwenzori.

Moïse Paluku Kiputulu, coordonateur de la nouvelle société civile congolaise précise que les rebelles ont surgi dans cette partie durant les heures vespérales. Il indique que cette situation inquiète et déplore la non considération des alertes fournies par la population. Il soutient que les assassaillants ont également pillé dans une structure sanitaire avant d’incendié quelques maisons et engins.

La nouvelle société civile congolaise appelle le gouvernement a relever les militaires qui ont montré leur limite dans la traque des ADF. Elle sollicite en outre l’instauration d’un service des renseignements très efficace capable de déjouer le plan des ennemis.

RK