Nord-Kivu : Des bouchers en grève pour dénoncer la sur-taxation de la viande à Butembo

Des bouchers sont actuellement en grève dans la ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu). Ils dénoncent la sur-taxation de la vente de la viande qui est passée de 7000 à 14000 FC. Reportage.

Lundi 16 juin, ACTU360.ORG a remarqué la carence en totalité de la viande de porc dans la majorité des boucheries. Le constat a été quasi-identique à l’abattoir public de Butembo. Aucune bête n’a été abattue sur place. Des attroupements des bouchers ont été visibles dans ce lieu d’abatage.

« Nous voulons que la mairie trouve pallie cette problématique. Dans le cas contraire, nous allons même faire un mois en grève. Par exemple pour une chèvre, la taxe est à 125 FC. Ce qui ne plus le cas pour la viande du porc. Voilà qu’aujourd’hui, l’Etat exagère. Nous exigeons la baisse du prix des taxes. Que les autorités maintiennent le prix habituel. Sinon, la grève sera sans limite », a déclaré Samy Kavulivwa, l’un des grévistes.

La réaction du service national de l’économie, ville de Butembo tarde de se faire entendre. Cependant, certaines boucheries sont déjà fermées. Cette situation impacte ainsi sur le panier de la ménagère.

Jiresse Watsalire est tenancier d’un restaurant dans la ville de Butembo. Il exprime ses inquiétudes et insiste sur la baisse du prix des taxes chez les bouchers.

« Voici que les bouchers sont en grève. Et je manque là où acheter de la viande pour ma famille. J’ai un restaurant où je vends de la viande. Je prie aux autorités de rabattre le prix des taxes qui est haussé. Et de nous aider à rabattre le prix du kilogramme de la viande », a-t-il exhorté.

Depuis l’avènement de la COVID-19 au Nord-Kivu, le prix du kilogramme de la viande a également pris de l’ascenseur dans la ville de Butembo. il est passé de 7000 à 1000 FC.