Nord-Kivu/Covid-19 : Avec 20 nouveaux cas, le gouverneur craint « le risque de comptabiliser plusieurs autres vagues »

La province du Nord-Kivu a notifié 20 nouveaux cas positifs liés à la Covid-19. Au cours d’une conférence de presse qu’il a tenue ce mercredi 27 mai, l’autorité provinciale a mentionné que 16 cas ont été enregistrés à Goma, un à Rutshuru et trois dans le territoire de Béni. Elle s’inquiète du risque de comptabiliser plusieurs autres vagues liées aux 456 contacts signalés la semaine dernière.

Le gouverneur du Nord-Kivu qui confirme la nouvelle, mentionne que les cas de Beni-territoire sont des chauffeurs venus du Kenya et de l’Ouganda. Nzanzu Kasivita Carly affirme que les cas de Goma sont une contamination locale issus des personnes contactes évaluées à 456.

Il attire l’attention de la population sur le risque de comptabiliser plusieurs autres vagues.

« Nous ne sommes pas peut-être à la dernière vague. Nous aurons peut-être toujours des vagues, surtout qu’on n’a pas fini l’examen de 456 échantillons envoyés à Kinshasa. On a déjà examiné 176 et sur les 176, nous avions eu 20 cas. Pour vous dire que la ligne de la pandémie est entrain de hausser », a prévenu le Gouverneur du Nord-Kivu.

Nzanzu Kasivita Carly ajoute que les deux chauffeurs déclarés positifs à Beni sont sur la route vers Kisangani.

« C’est un grand risque. Nous sommes en contact avec l’entreprise qui les a utilisés. Nous pensons qu’à un moment donné, ils auront la communication et nous pourrions envisager d’autres activités à faire pour que ces cas ne puissent pas contaminer plusieurs personnes », a tenté d’apaiser le gouverneur Carly.

L’autorité provinciale compte tout de même sur la discipline de la population du Nord-Kivu pour barrer la route à la propagation de cette pandémie.

La rédaction