Nord-Kivu : 4 bureaux dont ceux de la PNC et ANR incendiés dans une marche contre l’insécurité à Lubero

Les habitants dont les conducteurs des mototaxis ont protesté contre la recrudescence de l’insécurité dans la commune rurale de Kaseghe, située dans le sud du territoire de Lubero (Nord-Kivu), ce mercredi 27 mai 2020. Ils ont, par cette manifestation, dénoncé le meurtre de leur collegue, assassiné par des hommes armés la nuit dernière (Mardi, Ndlr).

La société civile de Kaseghe affirme à ACTU360.ORG que lors de la protestation, 4 bâtiments administratifs ont été incendiés par les manifestants. Il s’agit des bureaux des groupements Musindi et Kihembe et de ceux de la Police Nationale Congolaise (PNC) et de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR).

« Un motard a été tué par des bandits armés. Alors, la population est en colère. Elle en train de démolir les bâtiments administratifs de l’État au niveau du groupement de Musindi qui abrite le bureau du fonctionnaire délégué du gouverneur, de la police et du groupement Kihembe. Ils ont en train de calciner tous les documents des agents de l’ordre, des chefs des localités et ils sont en train de circuler pour traquer les policiers », a expliqué Paluku Matabishi, secrétaire de la société civile de Kaseghe.

Il affirme en outre que l’agglomération de Kaseghe ne dispose que de 5 policiers. Les tous ont pris fuite, s’échappant d’une justice populaire. Jusqu’à la rédaction de cet article, la tension était encore vive dans la région.

Les forces vives de Kaseghe appelle cepandant au calme et plaident par ailleurs pour le renforcement du dispositif sécuritaire dans cette partie de la province du Nord-Kivu afin de faire face à l’insécurité.