Nord-Kivu : 38 otages libérés des mains des ADF par l’armée à Beni

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont annoncé ce lundi 30 mars 2020, avoir libéré 38 civils des mains des rebelles Allied Democratic Forces (ADF) à l’issu des acrochages survenus le soir du dimanche dernier, avec ces assaillants à Kisiki, près de Mayimoya dans le territoire de Beni, (Nord-Kivu).

À en croire le porte-parole ad intérim des forces loyalistes engagées dans les opérations Sokola 1, ces otages sont en bonne santé et ont été achiminés à Oïcha, pour exploitation par les services spécialisés.

« Les terroristes ADF en voulant hier, traversé la route se sont vus obligés de relâcher 38 otages, suite à la puissance de feu de l’armée loyaliste qui les a intercepté. Ces derniers se trouvent présentement entre les mains des services spécialisés pour renseignements », a déclaré à ACTU360.NET Antony Mualushayi.

Le porte-parole militaire précise par ailleurs que parmi ces otages figurent 22 femmes. Certains d’entre eux avaient été pris en otage par des rebelles ADF dans les localités de Mamove en territoire de Beni et Biakato en Ituri.

RK