Nord-Kivu : 18 policiers parmi les auteurs de l’incendie de la mairie et la base de la MONUSCO à Beni

Les audiences dans l’affaire « incendie de la mairie et destruction de la base de la Monusco » en novembre 2019 à Beni (Nord-Kivu) se sont ouvertes ce lundi 15 Juin 2020. Ces dernières se déroulent dans la salle Saint Thomas d’Aquin de la mairie de Beni.

D’après le lieutenant colonel Magistrat Zingi Ulanda Jean-René, premier président de la cours militaire opérationnel du Nord-Kivu, les audiences ouvertes ce lundi vont se poursuivre jusqu’au mardi 16juin 2020. Elle se tiennent dans le but de dire droit afin que les responsabilités soient établies dans cette affaire.

Ainsi, il appelle les habitants curieux de venir assister à ces audiences qui ont, selon lui, « un caractère pédagogique »

La première journée a été consacrée à l’identification des prévenus parmi les quels 18 policiers poursuivis notamment pour abandon de poste, chose qui avait permis aux manifestants de commettre leur forfait et les autres pour violation de la consigne leur donnée par le commandement urbain de la police.

Pour rappel, la mairie de Beni et la base de la MONUSCO avaient été saccagées en novembre 2019 par des manifestants en colère qui exigeaient le départ des casques bleues qu’ils qualifiaient d’incompétents dans sa mission de protection des civils à Beni.

RK