Haut-Katanga : Un militaire FARDC tué par des inconnus armés à Lubumbashi

Milicien FDLR. Photo africa.jeuneafrique.com

Un militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a été tué dans la nuit du mercredi à jeudi 09 avril 2020, au quartier « La vallée », dans la commune Annexes, à Lubumbashi, Chef-lieu de la province du Haut-Katanga. Cet assassinat est mis à l’actif des inconnus armés.

Selon les sources locales, ces malfrats vêtus en tenue militaire et policière ont réussi à cambrioler plusieurs maisons et alimentations avant de se volatiliser dans la nature.

« Selon les témoignages des victimes, ils (ces voleurs, Ndlr) ont emporté plusieurs biens de valeur et des sommes d’argent. Ils ont aussi procédé à des actes de tortures, viols et à des tirs de balles. Lors de ces opérations, un jeune homme a reçu une balle dans l’abdomen sans pour autant succombé sur place et quelques uns tabassés à mort », confie, un journaliste basé à Lubumbashi.

De son côté, la société civile indique que le militaire tué, se serait mit sur le chemin des cambrioleurs pour leur empêcher à faire leur opération. Il sied de préciser que le jeune homme ayant reçu la balle a été acheminé d’urgence à l’hôpital pour des soins appropriés.