Haut-Katanga : le gouvernement provincial appelé à lutter contre la fraude au niveau de la frontière de Kasumbalesa

Le cadre de concertation de la société civile du Haut-Katanga a appelé, jeudi 14 mai 2020, le gouvernement provincial à lutter contre la fraude au niveau de la frontière de Kasumbalesa. Il a présenté son rapport sur la situation qui a prévalu, la semaine dernière, entre les militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et l’Union Nationale des Fédéralistes Congolaises (UNAFEC).

Les forces-vives du Haut-Katanga, les autorités tant nationales que provinciales doivent prendre des mesures urgentes face au “phénomène Bilanga” et de recadrer toute activité des partis politiques à Kasumbalesa, conformément aux textes légaux de la République Démocratique du Congo.

Par la même occasion Ghislain Kalwa, porte-parole du cadre de concertation de la société civile du Haut-Katanga propose la révision des taxes à la baisse, la permutation de tous les agents et instaurer le changement de ces derniers tous les trois mois ainsi que la réduction du nombre de services à la frontière de Kasumbalesa conformément aux instructions du chef de l’état afin d’éviter les fraudes qui y sont permanentes.

Obede Vitangi