Ebola : déjà 5 morts à Mbandaka

Coronavirus a beni

Les détails sur la nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola sont désormais disponibles. Selon les informations livrées par le gouvernement congolais et rapportées par UNICEF, cinq personnes en sont mortes à  Mbandaka, la capitale de la province de l’Équateur, dans le nord-ouest du pays. Ces cas de décès ont été enregistrés entre le 18 et le 30 mai.

Les mêmes sources renseignent que quatre autres personnes contaminées sont prises en charge. Elles ont été en contact avec les cas confirmés décédés.  Toutes sont traitées dans une unité d’isolement à l’hôpital Wangata de Mbandaka.

« L’UNICEF travaille au côté du gouvernement de la RDC et de tous les partenaires dans la réponse à l’épidémie d’Ebola en fournissant des équipements essentiels, en déployant des mobilisateurs communautaires, en fournissant des services d’eau, d’hygiène et assainissement, en soutenant les orphelins et les autres enfants affectés”, a déclaré Edouard Beigbeder, Représentant de l’UNICEF en RDC.

Dans l’épidémie actuelle dans l’est de la RDC, proportionnellement, plus d’enfants sont touchés par rapport aux épidémies précédente d’Ebola.

« Nous devons donc nous assurer que la prévention de l’infection chez les enfants soit au centre de la réponse en Équateur », a souligné le Représentant de l’UNICEF.

36 personnes du staff de l’UNICEF seront déployés d’ici mardi pour travailler avec les partenaires gouvernementaux, les communautés, les psychologues et les travailleurs psychosociaux, et les organisations non gouvernementales pour aider les personnes infectées et affectées par le virus Ebola et pour sensibiliser les communautés aux bonnes pratiques d’hygiène et de comportement afin de prévenir la propagation de la maladie.