Beni : 2 présumés miliciens Maï-Maï tués par l’armée à Bulongo

Deux (2) presumés miliciens Maï-Maï ont été tués par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à Bulongo, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), la nuit du lundi à ce mardi 2 juin 2020.

D’après les sources officielles, les faits ont eu lieu lors d’une tentative d’attaque de la contrée par un groupe des inconnus armés assimilés aux miliciens Maï-Maï.

Arnold Ise Miambo, fonctionnaire délégué du gouverneur basé à Bulongo indique à ACTU360.ORG que les assaillants sont venus avec l’objectif d’attaquer la position militaire de la petite barrière non loin de l’hôtel Rwenzori avant de subir une riposte farouche des FARDC qui, du coup, ont neutralisé ces deux miliciens.

La même source soutient qu’au cours des échanges des tirs, un militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a été blessé.

Il précise par ailleurs que les assaillants venaient de blesser une femme par arme blanche. Les blessés, poursuit-il, sont admis aux soins à l’hôpital général de référence de Mutwanga.

Il sied de noter que cette situation a créé une psychose dans le chef de habitants qui croyaient a une attaque des rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF). Le fonctionnaire délégué du gouverneur affecté à Bulongo appelle cependant la population au calme, car rassure-t-il, les forces de sécurité sont à la poursuite de l’ennemi.

RK